News

Woodstock-1970 (Full Length Documentary)

Disclose.tvWoodstock-1970 (Full Length Documentary)

 

An intimate look at the Woodstock Music & Art Festival held in Bethel, NY in 1969, from preparation through cleanup, with historic access to insiders, blistering concert footage, and portraits of the concertgoers; negative and positive aspects are shown, from drug use by performers to naked fans sliding in the mud, from the collapse of the fences by the unexpected hordes to the surreal arrival of National Guard helicopters with food and medical assistance for the impromptu city of 500,000. This iconic musical documentary covers the three-day 1969 music festival on the property of Max Yasger’s farm that symbolized the late 1960s in terms of musical, social and political ideology of the era. American audiences are introduced to Ten Years After, featuring guitar great Alvin Lee. Jimi Hendix, The Who and Joe Cocker give riveting performances. As naked flower children romp, the New York freeway is closed because of traffic congestion. Music lovers leave their cars and travel on foot only survive torrential downpours of rain, food shortages and non-stop music. Jefferson Airplane gives the wake up call with their song « Volunteers Of America. » Crosby, Stills and Nash deliver a memorable performance. John Sebastian gives an impromptu set with a borrowed guitar from Tim Hardin. Santana, Sly and The Family Stone, Sha-Na-Na, Arlo Guthrie, Richie Havens and Joan Baez also appear. The movie did big box office business and a successful three record set sold millions of copies. READ MORE: http://www.disclose.tv/action/viewvideo/185693/Woodstock1970_Full_Length_Documentary/

Going to Woodstock

Vers midi, le vendredi, les voies d’accès au festival avaient plus d’artères bouchées qu’Elvis Presley…

Sur la route de Woodstock

Woodstock 1969

Le Festival de Woodstock (Woodstock Music and Art Fair, ou Woodstock) est un festival de musique et un rassemblement emblématique de la culture hippie des années 1960. Il eut lieu à Bethel sur les terres du fermier Max Yasgur aux États-Unis, à une soixantaine de kilomètres de Woodstock dans l’État de New York.

Organisé pour se dérouler du 15 au 17 août 1969 et accueillir 50 000 spectateurs, il en accueillit finalement plus de 450 000, et se poursuivit un jour de plus, soit jusqu’au 18 août 1969 au matin. Lire la suite de cette entrée »

On a marché sur la Lune

 

 

 

 

 

 

 

Le 20 juillet 1969, à 22 h 56, heure de Montréal, l’astronaute Neil Armstrong touche la surface lunaire. Une fois descendu de l’échelle du module lunaire Eagle, il commence l’exploration de l’astre dans une sorte d’étrange ballet.

Premiers pas ur la Lune

http://archives.radio-canada.ca/sciences_technologies/exploration_spatiale/clips/8377/

Destination LUNE

 

Premier vol habité autour de la lune
Date de diffusion : 24 décembre 1968
http://ms.radio-canada.ca/archives_new/2009/fr/wmv/apollo_8_vm_031160_19681224.wmv

Lors de la mission Apollo 8, un engin habité gravite pour la première fois autour de la Lune.

Pour l’occasion, le scientifique Marcel Sicotte et Henri Bergeron commentent les images inédites de la surface lunaire filmées par les astronautes de la NASA.

Apollo 11 est la première mission spatiale à avoir conduit un homme sur la Lune. C’est la troisième mission habitée à avoir approché la Lune, après Apollo 8 et Apollo 10, et la cinquième habitée du programme spatial américain Apollo.

La mission, Lire la suite de cette entrée »

JO de Mexico 1968 : le poing levé

Le geste de Smith et Carlos leur a valu d’être exclus à vie
des Jeux Olympiques.
Octobre 1968 : les JO se déroulent à Mexico. Les athlètes noirs-américains et certains de leurs compatriotes blancs ont décidé de porter un macaron sur leurs tenues : « Olympic project for human rights » (Projet olympique pour les droits de l’Homme). Ils ne souhaitent pas boycotter les Jeux mais montrer aux yeux du monde les injustices dont ils sont victimes en tant que noirs.

Le 16 octobre, Tommie Smith remporte le 200 m des JO ; son compatriote John Carlos termine 3e de la course. Lors de la remise des médailles sur le podium, les deux Américains lèvent un poing ganté de noir et gardent la tête baissée pendant que résonne l’hymne des Etats-Unis.

L’Amérique est alors en pleine bataille des droits civiques. Avec ce geste, ils entendent donc protester contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis. Bien qu’ils n’aient jamais fait partie des Black Panthers, les deux athlètes sont en phase avec la théorie du Black power (le pouvoir noir aux Etats-Unis).

« Les Américains lèvent un poing ganté de noir et gardent la tête baissée pendant que résonne l’hymne des Etats-Unis »

Le CIO juge ce geste scandaleux et ordonne aux officiels américains de suspendre Smith et Carlos. Ils seront ensuite exclus à vie des JO.

 

JPEG - 178 ko

 

Mexico et le massacre de Tlatelolco

En 1968 : dans le monde entier la jeunesse se soulève.

le 20 septembre 1968

L’armée investit l’université de Mexico, occupée par les étudiants depuis juillet ; 18 morts. Le lendemain, heurts entre étudiants et policiers à Mexico ; 2 morts. Le stade olympique est occupé par l’armée

S’ensuit un gigantesque mouvement populaire embrase l’automne. Mais la brutalité de l’État fait basculer les étudiants révoltés dans la clandestinité. L’issue en sera un massacre de masse à Tlatelolco prémédité par l’armée, les arrestations, la torture, des centaines de morts et de disparus, les cadavres balancés d’hélicoptères… l’exil aussi.

 

 

Le 2 octobre 1968, plusieurs milliers d’étudiants mexicains, en lutte depuis 123 jours et réunis en meeting à Mexico sur la place des Trois-Cultures dans le quartier de Tlatelolco, étaient mitraillés par la troupe. Plusieurs centaines de personnes étaient massacrées. Dix jours plus tard, le régime dictatorial du président Diaz Ordaz devait accueillir les Jeux Olympiques, et il entendait d’autant plus porter un coup d’arrêt à la contestation étudiante que celle-ci, dépassant la seule jeunesse scolarisée, s’attirait une sympathie croissante des milieux populaires.

Le Printemps de Prague est écrasé

Dès 1967, les intellectuels tchécoslovaques critiquent l’attitude intransigeante du secrétaire du PC tchèque, le stalinien Novotny. Bientôt ces critiques gagnent aussi la direction communiste. Novotny doit composer avec un groupe de « libéraux » menés par Alexandre Dubcek, premier secrétaire du PC slovaque. Ce dernier remplace d’ailleurs Novotny après sa démission en janvier 1968.

La situation reste préoccupante dans le pays. La déstalinisation reste très limitée et les problèmes ne manquent pas : croissance économique atone, rareté des denrées alimentaires.

Lire la suite de cette entrée »

Martin Luther King est assassiné à Memphis

 

Ce 4 avril 1968, Martin Luther King est assassiné à Memphis, au Tennessee, alors qu’il participe à une marche vers Washington contre la pauvreté. La nouvelle se propage à travers le monde comme une onde de choc. Pendant 20 ans, le pasteur baptiste, Prix Nobel de la paix en 1964, s’est battu pour la reconnaissance des droits civiques des Afro-Américains.

En réaction au meurtre de King, Lire la suite de cette entrée »

April 15, 1967: Spring Mobilization to End the War (MOBE).

Le 15 avril 1967, ce sont près de deux cent mille manifestants qui descendent dans les rues de New York pour exiger la fin du conflit.

April 15, 1967: Spring Mobilization to End the War (MOBE). 400,000 march in Anti-Vietnam War protest from Central Park in New York to the United Nations building. [NYT, 4/16/67]

In San Francisco, 100,000 people march from Second and Market Streets to Kezar Stadium at Golden Gate Park. Vietnam veteran David Duncan gave the keynote speech. Afternoon performers include: Judy Collins, Big Brother & The Holding Company, Quicksilver Messenger Service. Also appearances from Julian Bond, Eldridge Cleaver, Morris Evenson, Rabbi Abraham Feinberg, David Harris, and Mrs. Martin Luther King, actor Robert Vaughn, and Robert Scheer, editor of Ramparts Magazine. [LAT, 4/15/67]

 

 

 

 

 

 

Spread the Word
British Radio